6 août 2020

Le Club des Sports de Courchevel

A Courchevel, l’excellence est un mot qui prend tout son sens.

Toutes les actualités

Dans l’univers du ski comme dans celui de l’hôtellerie, la station savoyarde se démarque par un leadership affirmé dont le naturel cache un travail colossal. Pour positionner 18 de ses athlètes en équipe de France de Ski, le Club des Sports de Courchevel s’est donné les moyens de ses ambitions. Depuis dix ans, mené par son directeur Bruno Tuaire, il fait de la formation des jeunes et de l’organisation événements internationaux son cheval de bataille. « Depuis trois ans, nos bons résultats nous ont permis d’être élu meilleur club de ski alpin français » explique Bruno Tuaire. Alexis Pinturault, multi-titré en coupe du monde et champion olympique 2019 de combiné, fait partie de ces athlètes qui portent haut les couleurs de la station. « Nous n’avons qu’un objectif, amener nos jeunes au plus haut niveau. Pour cela nous leur apprenons le respect, l’engagement, la persévérance et aussi l’acception de la défaite car il y a peu d’élus. Dans le sport comme en dehors nous attendons d’eux l’exemplarité. »

En plus d’une délégation talentueuse, le Club des Sports s’illustre comme organisateur événements. Après l’accueil d’épreuves de coupes du monde, notamment féminines, il a remporté l’organisation des championnats du monde 2023, face à la candidature autrichienne pourtant habituée de ces grands rendez-vous. « Dans toute son histoire, la France n’a obtenu que quatre fois l’organisation des mondiaux. Ajouter Courchevel à la liste est une fierté et confirme notre leadership » D’ici à 2023, le Club se sera doté d’un bâtiment flambant neuf de 4500m² au pied du stade de slalom Émile Allais, visant à améliorer sa capacité d’accueil d’événements sportifs. Salles de réception & bar, bureaux, salle de musculation, ce projet d’envergure, finira de positionner le club sur la plus haute marche du podium.

Dans cette philosophie, les Maisons K2 Collections, fidèle soutien du Club des Sports, se reconnaissent ; sans oublier que le premier métier de Philippe Capezzone, créateur des hôtels K2, n’est autre que moniteur de ski. Les valeurs du sport comme moteur pour bâtir ses rêves, la persévérance comme postulat, l’exemplarité comme mission, il y a à Courchevel un terreau fertile pour l’excellence.