21 janvier 2021

Le Base Kamp

La terrasse du Base Kamp est une carte postale à ciel ouvert : en face le sommet de la Saulire, à gauche les Creux Noirs, à droite la Croix des Verdons, culminant tous à plus de 2700 mètres d’altitude. A cela s’ajoute la chaleur des fire pit et une carte gourmande faisant la part belle aux produits. Bonheur des yeux et des papilles, le Base Kamp du K2 Altitude réchauffe l’ambiance.

Toutes les actualités

Il y a évidemment ce panorama à couper le souffle. Partout le regard rencontre la majesté des cimes, une beauté naturelle qui force le respect. Mais c’est aussi par sa carte et son atmosphère que le Base Kamp fait l’unanimité. Lovée aux pieds des pistes, la terrasse offre à ses hôtes la convivialité de ses tables rondes, banquettes, coussins et plaids puis la chaleur des fire pits, ces feux ouverts absolument réconfortants au cœur de l’hiver. Le décor posé, passons à table !

 

A la tête des suggestions du Base Kamp, il y a Pieter Riedijk, un amoureux fou du produit, chef de talent convaincu de la richesse infinie de la nature, qu’elle soit d’ici ou d’ailleurs. Produits de terroir et authenticité d’une cuisine de cœur, le chef met à l’honneur les bonnes choses, seul dénominateur commun d’une partition goûteuse, fraîche et colorée. Les gourmets se régalent ainsi de burrata déraisonnablement crémeuse, d’un cœur de saumon fumé diablement fondant ou de salades généreuses. Du velouté de légumes du terroir et ses croûtons au beurre, au foie gras de canard mi- cuit et brioche maison, tout donne envie dans une région où la gastronomie est sacrée. Les pièces de bœuf, persillées et tendre comme rarement, ainsi que la pêche du jour et ses cocottes de légumes ramènent l’authenticité dans les assiettes. On goûte à pleines papilles à la vérité du produit, sans fard si ce n’est le talent d’un chef passionné capable de mille merveilles. Au bout de la fourchette, le bon goût dans sa plus belle expression, sublimé par la sincérité d’une démarche et d’une exécution. Si le salé donne raison à Corneille et ses choix impossibles, le sucré rendra la tâche encore plus ardue ! Aux commandes de la carte des desserts, il y a Sébastien Vauxion, un équilibre du goût qui transforme les propositions classiques en interprétations audacieuses. Ainsi moelleux au chocolat et tiramisu deviennent des sommets de gourmandise, exécutés avec la précision d’un orfèvre.

 

Au déjeuner, en après-midi, la terrasse du Base Kamp est toujours l’occasion de moments conviviaux, de gourmandises à partager, d’histoires et de souvenirs à créer, le regard posé sur les sommets enneigés.