30 avril 2020

Baptiste Pitou, Fleuriste

Il décore des Maisons de couture, de joaillerie, des châteaux et palaces, ses réalisations sont renversantes. En 25 ans de carrière, Baptiste Pitou s’est taillé un prénom : Maison Baptiste. Humble talent de l’art floral, bien plus que la main verte, Baptiste a des idées plein la tête et le cœur généreux.

Toutes les actualités

À regarder la généalogie, il y avait un terreau fertile. Fils de fleuristes mais autodidacte, c’est bel et bien la passion qui l’a conduit à l’art floral ; car il suffit de voir ses créations pour comprendre pourquoi l’on parle d’art. Sous ses mains, les fleurs se muent en compositions époustouflantes et décors pharaoniques dont le gigantisme n’enlève rien à l’élégance et la sobriété. « Il faut savoir rester simple, mon geste est souvent de retirer. J’aime les choses épurées qui subliment la beauté naturelle d’un lieu ». Cette humilité fait écho à son parcours, car s’il y a du talent à imaginer des mises en scène extraordinaires, il y a surtout beaucoup de travail et des nuits trop courtes. Chef d’entreprise à 19 ans seulement, sa ténacité l’a mis sur la route des Maisons Hermès, Kenzo, Berger, Givenchy, partout son style fait mouche. « Certains fleuristes diront qu’ils sont plutôt romantiques ou champêtres, moi je ne veux pas me cantonner à un rôle, je ne suis ni flic ni voyou mais les deux à la fois. La création n’a pas d’étiquette. » Et en matière de création la fibre de Baptiste vibre. Ses compositions deviennent les personnages d’une histoire racontée à l’encre de jolies roses rouges, de lys ou tulipes. Les végétaux donnent un cadre à la scène, ici un majestueux sapin, là une incroyable sculpture en lichen et jusqu’au dernier paraphe les yeux brillent. « Je n’aime rien de plus que la magie, la découverte, surprendre et parfois même me surprendre ! »

À designer floral, Baptiste préfère le mot fleuriste. Debout avant l’aube au marché de Rungis ou dans la fraicheur du Morvan pour choisir sur pied les plus beaux épicéas, il est fier de son artisanat. « Le fleuriste est comme le cuisinier, il doit trouver les meilleurs ingrédients et les marier avec harmonie pour le plaisir de ses hôtes. Tout est une question d’émotions. » À la vue des décors de Noël créés pour les Maisons K2 Collections nul doute que la mission est remplie. Des forêts de sapins illuminés, des saules pleureurs teintés d’or semblables à un feu d’artifice éternel, des milliers d’ampoules scintillantes, de la réception aux suites jusqu’aux extérieurs l’artiste a imaginé une féérie élégante comme un fil d’or tissé de pièces en pièces avec pour seul souci l’harmonie. Et les volumes des Maisons donnent de la hauteur à ses créations. « Lorsque je suis entré au K2 Palace, j’ai été frappé par l’espace, mes compositions en prennent la mesure. La proportionnalité est essentielle. »  Cela fait maintenant 3 ans que Baptiste Pitou met son talent au service de la K2 Collections. À chaque Noël il crée un décor enchanteur, à la fois sobre et généreux pour ajouter un peu plus à la magie d’un séjour sous le ciel de Courchevel. Avec plus d’une fleur dans son sac, Baptiste rend l’expérience féérique.

Crédit Photo : Jérôme Puissant